Maroc : une vidéo d’agression sexuelle dans un bus indigne la toile

  • Source: : Webnews | Le 22 août, 2017 à 11:08:34 | Lu 2547 fois | 7 Commentaires
content_image

Manifestation contre le harcèlement sexuel des femmes le 17 mars 2012 à Rabat.

Des images montrant une jeune fille attaquée par un groupe de jeunes font le tour des réseaux sociaux. Les agresseurs ont été arrêtés selon les services de police.

Le Maroc est en émoi depuis la diffusion, dimanche 20 août, d’une vidéo montrant une jeune fille se faire agresser sexuellement à l’arrière d’un bus. On y voit une jeune fille, à moitié dénudée, se débattre pour échapper à une horde de jeunes qui tentaient de la violer. Dans cette scène insoutenable, filmée par un de ces agresseurs en plein jour, la jeune fille crie et supplie ces derniers de la laisser partir. Elle arrive à leur échapper et à se réfugier au devant du bus.

La société de transport, M’dina Bus, propriétaire du véhicule, a aussitôt réagi. Lundi 21 août, elle a fait savoir que les premiers éléments de l’enquête qu’elle a réalisée en collaboration avec les services de police montrent que les faits sont réels et que la police a pu remonter jusqu’aux agresseurs et les appréhender ce matin.

Dans la même journée, la préfecture de police de Casablanca a annoncé avoir arrêté six mineurs âgés entre 15 et 17 ans pour leur implication présumée dans cette agression dont l’enregistrement remonte à trois mois. Ils habitent au quartier Lamaâguiz à Sidi Bernoussi, un quartier périphérique de Casablanca. La fille qu’ils ont agressée a 24 ans. Elle habite le même quartier qu’eux et souffre d’une déficience mentale.

Sous le choc, les Marocains se sont déchaînés sur la toile, fustigeant la propagation de la violence juvénile et la crise des valeurs. Dans un communiqué, l’association de protection de l’enfance Touche pas à mes enfants a dénoncé « une scène ignoble » perpétrée sous les yeux des passagers et du chauffeur de bus. « Personne ne s’est porté au secours de cette pauvre fille. C’est la loi de la jungle ! « , s’indigne Najia Adib, secrétaire générale de l’association jointe par Jeune Afrique.

Sur sa page Facebook, une autre organisation de protection de l’enfance, Touche pas à mon enfant (dont le nom est similaire à la première, ndlr), a publié des captures d’écran de quelques agresseurs et lancé un appel à témoin afin « de traduire en justice cette horde barbare qui s’est attaquée lâchement à une jeune fille ».

« Comment se fait-il qu’on est ce genre de scènes dans un pays réputé pour sa stabilité et sa performance sécuritaire ? « , s’interroge la secrétaire générale de l’organisation, Najat Anwar. Pour elle, ce viol, collectif de surcroît, montre que « la société a besoin d’un vrai modèle d’éducation ».

Réactions controversées

Mais sur les réseaux sociaux, il n’y avait pas que des messages de condamnation et de compassion. Certains internautes marocains ont fustigé « la tenue provocante » de la victime, estimant « qu’elle ne doit s’en prendre qu’à elle-même puisqu’elle a choisi d’accompagner ces garçons ». Des réactions d’un autre âge qui soulignent encore une fois les profonds clivages qui traversent la société marocaine.


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Août, 2017 (11:57 AM) 0 FansN°: 1
Mais vraiment Sénégalais yii et autres Africains, vous nous emmerdez quoi!

Mais qu'est ce que vous foutez au Maroc, jusqu'à ce que des chiens-enfants illégitimes de cette espèce.

Ne parlez pas de racisme, Ces gens là sont des animaux finis.

Vous irez à leur police, dou moudji fènne;

mais tentez vos chances en Europe ou sortez de là-bas.

Kholal ma liii

Mais, vraiment yène kène ma nou lène diappalé.



Vraiment, personne ne peut vous défendre!

c'est écoeurant!

sortez de ce Maroc de Merde

et rentrez chez si c'est l'humiliation que vous encourez.

Certains de ces Marocains là, sont des animaux finis.

Ils ne sont plus recyclables.



Vraiment, kharal ma noppi

 :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono: 
Reply_author En Août, 2017 (15:45 PM) 0 FansN°: 1
euh...ton idiotie on en parle ou quoi ? à quel moment t'a t on dit que la jeune fille est immigrée ? lis au moins avant de commenter ça te ferait gagner du temps.
Bamboli Bambola En Août, 2017 (16:49 PM) 0 FansN°: 2
hé fils de chienne galeuse . la victime est une pauvre fille marocaine malade mentale que ces voyous prenaient pour proie facile et ils vont le payer très cher . donc bat les pattes saleté de chien sans,s cervelle race de merde .
Anonyme En Août, 2017 (22:38 PM) 0 FansN°: 2
Les naars sont des animaux c'est connu.

Honte a cette race remplie de poils ,et qui dit poils ,dit odeur.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com