Sénégal-France : Tirailleurs contre pétrole ?

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 avril, 2017 à 19:04:58 | Lu 9244 fois | 62 Commentaires
content_image

Sénégal-France : Tirailleurs contre pétrole ?

Simple coïncidence ? Permettez-moi d’en douter… Alors que le Medef et le patronat sénégalais se sont réunis la semaine dernière à Dakar, en vue de doper leur partenariat- et ce, en tout premier lieu dans le pétrole- lors d’une cérémonie officielle, François Hollande a délivré samedi la nationalité française à des tirailleurs sénégalais. Ces derniers, âgés aujourd’hui entre 78 et 90 ans ont combattu dans les rangs de l’armée française pendant la Seconde guerre mondiale. Sans toutefois être reconnus depuis comme des citoyens français à part entière.

Une situation qu’avait promis de réparer le Président français en décembre dernier, lors d’une rencontre officielle avec son homologue, Macky Sall. Le président de la République sénégalais, alors en visite d’Etat en France, avait indiqué en parallèle que la perspective d’une intervention du géant pétrolier français Total dans l’exploitation du pétrole off-shore sénégalais était un point «positif» pour le Sénégal. Faisant ainsi entrevoir que les deux dossiers étaient liés.

Désormais, certes, le lien se fait plus discret, mais il demeure bien réel.

Le Mouvement des entreprises de France (Medef)-international et le Conseil national du patronat (CNP) sénégalais ont ainsi affirmé cette semaine vouloir doper leur partenariat. Au-delà des secteurs dits «traditionnels», les deux organisations patronales souhaitent étendre leur collaboration dans les perspectives qu’entend offrir le Sénégal, notamment dans le pétrole et le gaz. Le pays offre désormais d’importants potentiels dans le domaine, dont notamment le français Total ne souhaite pas être écarté.

La rencontre a eu lieu en présence de représentants de l’Administration publique sénégalaise, du ministre du Travail, Mansour S, des experts de l’Agence chargée de la promotion des investissements et des grands travaux de l’Etat (APIX) et du bureau chargé du suivi du Plan Sénégal émergent (PSE).

«Le Cnp a convié à cette rencontre ses partenaires de l’administration ainsi que plusieurs chefs d’entreprise pour favoriser les échanges fructueux et les jointventures entre les hommes d’affaires du Medef international et du Cnp», a déclaré à cette occasion à la presse sénégalaise Baïdy Agne, le président du CNP. Tout en soulignant qu’en février dernier, lors des assises de l’entreprise, un symposium national avait été organisé sur la participation des nationaux dans des industries nouvelles. Parmi les arguments alors avancés figurait le fait que les entreprises sénégalaises n’étaient pas dotées de toutes les capacités requises pour explorer et exploiter le pétrole.

Baïdy Agne a néanmoins tenu à préciser que l’exploitation du gaz et du pétrole impliquait des métiers de génie civil, de BTP, de logistique pour lesquels les Sénégalais sont compétents. Mais les entreprises sénégalaises ne devront pas tarder à se positionner pour ne pas se faire rafler la part d’un gâteau fort convoité. Un des enjeux majeurs des discussions actuelles.

Le président du Cnp a par ailleurs rappelé que la France était le 1er investisseur au Sénégal avec un stock d’IDE de 1,7 milliard d’euros. Les entreprises françaises au Sénégal représentent près du quart du PIB et des recettes fiscales du pays. Désormais Baïdy Agne souhaite «plus de responsabilité et d’engagement» dans la «solidarité franco­-sénégalaise». «C’est ainsi que nous pourrons renforcer nos avantages comparatifs respectifs par rapport au reste du monde et faire prévaloir nos intérêts au niveau des organisations de coopération régionaux et internationaux», a-t-il ainsi déclaré.

Au final, le Conseil national du patronat (CNP) a invité les hommes d’affaires français à investir davantage au Sénégal, dans des entreprises codirigées avec des opérateurs économiques locaux. Baïdy Agne déclarant que le Sénégal avait besoin d’un environnement économique «plus attractif de flux d’investissements directs français créateurs de richesses et d’emplois durables».

Patrice Fonlladosa, le président du comité Afrique du MEDEF International, s’est quant à lui félicité de la teneur des échanges entre le CNP et la délégation de 45 patrons représentant 37 entreprises françaises qu’il a conduit au Sénégal pour deux jours. Estimant le bilan de la réunion comme «très positif», il a invité les entreprises françaises à développer des partenariats avec celles du Sénégal. «Les entretiens que nous avons eus ce matin avec le Premier ministre et d’autres membres du gouvernement sénégalais sont très encourageants car ils devraient permettre de replacer les entreprises françaises dans une situation très favorable au Sénégal», a-t-il souligné.

«Nous ne voulons pas venir faire des opérations et repartir. Nous voulons nous implanter à long terme au Sénégal et participer à la croissance du pays en soutenant l’emploi des jeunes, le transfert de technologies et l’investissement», a enfin ajouté Patrice Fonlladosa. Si «les secteurs sont multiples», il faut selon lui, surtout, investir dans l’énergie, les transports et l’agroalimentaire.

Cette rencontre intervient alors qu’en décembre dernier, Macky Sall avait déclaré lors d’un discours officiel à l’Elysée que le fait que Total veuille exploiter l’off-shore sénégalais constituait un point positif pour le Sénégal. Ajoutant toutefois que les conditions de cette intervention restaient à définir selon les dispositions du Code pétrolier sénégalais.

Le chef de l’Etat sénégalais s’exprimait ainsi dans le cadre de la signature d’un accord de coopération entre le Sénégal et Total pour le pétrole off-shore profond, accord signé par Momar Nguer de Total et Thierno Alassane Sall, ministre de l’Energie. A noter que depuis avril 2016, Momar Nguer- sénégalais- a été promu du poste de directeur Afrique-Moyen-Orient  Marketing & Services au poste de directeur général de la branche Marketing & Services et membre du Comité exécutif du Groupe Total.

Macky Sall avait alors tenu à préciser que l’entrée de Total dans l’exploration du pétrole sénégalais ne remettait pas encore en cause les accords signés précédemment avec les autres firmes pétrolières.

Outre l’accord avec Total, le Sénégal et la France avaient alors également signé un protocole de 193 millions d’euros destinés à accompagner la réalisation du projet du Train express régional (TER), devant rallier Dakar  au nouvel Aéroport International Blaise Diagne  (50 km) qui devrait ouvrir ses portes dans les mois qui viennent.

«Le pétrole découvert au Sénégal intéresse la France»

En septembre 2016, Manuel Valls, alors Premier ministre, avait d’ores et déjà affirmé sans ambages dans le cadre d’une émission de la TV sénégalaise, «Questions directes», que «le pétrole découvert au Sénégal intéresse la France». Une déclaration prononcée à l’issue d’une visite officielle au Sénégal et l’annonce faite en janvier 2016 par le chef de l’Etat sénégalais de la découverte d’un important gisement de gaz naturel, dans une zone de prospection située dans la partie nord du permis de Saint-Louis offshore profond.

Cette découverte  jugée significative est considérée comme le plus important gisement en Afrique de l’Ouest, car étant constituée d’une large structure répartie de part et d’autre de la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie, avec des réserves estimées à 450 milliards de m3. Elle fait suite à une découverte de la société Cairn Energy, datant de 2014 et consistant en un gisement de pétrole dans la zone de prospection de Sangomar offshore profond, à 1.427 mètres de profondeur, au large de Foundiougne, dans le centre-ouest du Sénégal.

Cairn Energy avait estimé ces réserves entre 250 millions et 2,5 milliards de barils, mais en août 2016, Cairn Energy a revu à la hausse les réserves du champ SNE, situé sur le bloc Sangomar Offshore Profond. Selon le groupe écossais, elles pourraient dépasser 2,7 milliards de barils.

Cairn Energy exploite trois blocs d’exploration pétrolière au Sénégal (Sangomar profond, Sangomar et Rufisque), dont il détient 40% des parts, aux côtés de l’australien FAR (15%) et de la compagnie nationale pétrolière sénégalaise Petrosen (10%) et de l’australien Woodside qui a récemment acquis les parts de l’Américain Conoco Philips (3%) au grand dam de FAR qui se prévaut d’un droit de préemption sur ces actifs.

Le Sénégal au cœur du projet gazoduc transafricain Nigeria/Maroc

Début décembre, dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de la présidence nigériane, le ministre des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, a confirmé qu’un projet d’extension d’un gazoduc transafricain, qui ira du Nigeria au Maroc, pour se poursuivre jusqu’en Europe, était en discussion entre les deux pays. Confirmant ainsi l’information publiée par le site marocain spécialisé Economie-Entreprises.

Ce projet pourrait ainsi damer le pion à la Russie, principal fournisseur de gaz de l’Union européenne. Le chef de la diplomatie nigériane a par ailleurs indiqué qu’il s’agissait d’un pipeline destiné au transport de gaz qui allait «traverser toute la côte ouest africaine jusqu’au Maroc et éventuellement l’Europe».

Pour rappel, les autorités nigérianes ont déjà mis en place une pipeline gérée par la West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo), dont la vocation principale est  d’assurer le transport du gaz naturel depuis le Nigeria vers les marchés du Bénin, du Togo et du Ghana. Le coût de ce gazoduc, opérationnel depuis 2010, et dont la construction avait débuté en 2005, est estimé à 974 millions de dollars.

L’objectif du projet de gazoduc entre le Maroc et le Nigeria serait donc d’étendre ce pipeline- lequel ne traverse actuellement que quatre pays (Nigeria, Bénin, Togo et Ghana)- vers le Maroc en passant par Dakar, la capitale sénégalaise. Le projet d’extension du pipeline vers le Sénégal a  été validé par la CEDEAO (Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest).

En août 2016, à l’occasion de l’atelier sur la validation du rapport final provisoire relatif à l’étude de faisabilité pour l’extension du réseau de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (GAO) qui s’est tenu à Dakar, Mor Ndiaye Mbaye, directeur de Cabinet du ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables du Sénégal, a indiqué que «la diversification des sources d’énergies et le recours aux énergies propres répondant aux enjeux environnementaux constituaient un défi important» pour la région et pour le Sénégal en particulier.

Il avait ajouté que «les efforts déployés par le Sénégal pour améliorer sa situation énergétique ont permis entre autres de faire des découvertes importantes de gaz naturel, dont l’exploitation pourra permettre au pays de renforcer sa production d’électricité et d’exporter le gaz naturel vers les autres Etats de la région». Face à une telle opportunité pour le Sénégal, il a salué cette initiative de la CEDEAO qui permettra selon lui de renforcer le développement du secteur énergétique dans la région.

A noter qu’étaient présents à cet atelier de validation, des experts venus des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sierra Léon, Togo et Sénégal. Tout le monde souhaitant profiter du gâteau…

Ce projet est d’ «autant plus justifié que notre région regorge d’importantes quantités de gaz naturel dont le Nigeria à lui seul détient 90% des recettes et 30% des réserves d’Afrique, sans oublier le Ghana et la Côte d’Ivoire qui sont déjà des producteurs-consommateurs de gaz naturel», a plaidé à cette occasion Morlaye Bangoura, commissaire en charge de l’énergie et des mines de la commission de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

En vue de conforter ses propos, il a par ailleurs invoqué «les récentes découvertes d’importants gisements de gaz naturel au Sénégal, au Niger, de même que l’exploitation prochaine de nouvelles découvertes en Côte d’Ivoire et au Ghana laissent augurer d’un avenir prometteur pour cette source d’énergie dans notre région».

Selon Economie-entreprises, le Maroc a déjà pu obtenir l’adhésion de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest pour ce projet estimé à plusieurs milliards de dollars. Le média marocain affirmait alors également que Rabat et Abuja devaient signer prochainement un mémorandum d’entente pour la construction du gazoduc.

Mohammed VI semble ainsi devancer l’Algérie, pays qui a entamé en 2002 des négociations avec le gouvernement nigérian en vue d’un projet similaire à  travers le Sahel. Mais le projet est toutefois demeuré lettre morte pour des raisons de financement et de sécurité.

Sources : Le quotidien, Le Soleil, APS, Seneweb, Presse marocaine

Auteur: Elisabeth Studer - leblogfinance - Webnews


Auteur: Seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (32)


Issamour En Avril, 2017 (19:04 PM) 0 FansN°: 1
sénégalais jamais content!!!!!
Reply_author En Avril, 2017 (22:23 PM) 0 FansN°: 1
l'auteur de cet article n'est pas cultivÉ. avant de lier cette histoire des anciens tirailleurs sÉnÉgalais a l'affaire du pÉtrole sÉnÉgalais, il devait d'abord savoir qui Étaient les tirailleurs sÉnÉgalais. ces tirailleurs n'Étaient pas que des sÉnÉgalais. il y avaient tous les ressortissants des territoires de l'ex afrique occidentale francaise (aof). comment le sÉnÉgal peut-il monnayer son petrole avec la reconnaissance dune vingtaine d'anciens tirailleurs de toutes le nationalitÉs d'ex aof ?
Reply_author En Avril, 2017 (23:30 PM) 0 FansN°: 2
mettez-toujours devant vos ordinateurs et laissez libre cours à vos pensées ,tout en étant dans la pensée du diable !!! n'oubliez surtout pas de nous gratifier de la description du portrait de dieu ! " asbouna lah "
Reply_author En Avril, 2017 (02:59 AM) 0 FansN°: 3
je detste tellement ces français merdeux qe la seule fois où je vais dans les toilettes de l'avion lorsque je rentre en allemagne c'est lorsque l'avion survole leur pays de merde. cela me permet de leur chier dessus, litteralement
Reply_author En Avril, 2017 (04:44 AM) 0 FansN°: 4
tjrs des histoires de vieux nègres et la médaille
Anonyme En Avril, 2017 (19:04 PM) 0 FansN°: 2
Arretez ces stupidites.

Respect aux anciens combattants.
Issamour En Avril, 2017 (19:04 PM) 0 FansN°: 3
sénégalais jamais content!!!!!
Reply_author En Avril, 2017 (19:54 PM) 0 FansN°: 1
cela va se passer comme au gabon ou total (la france ) a main basse sur le petrole dont les gabonnaies n'en voient meme pas la couleur :down:  :down: 
Reply_author En Avril, 2017 (20:19 PM) 0 FansN°: 2
idiot respecte le sénégal ,
Anonyme En Avril, 2017 (19:19 PM) 0 FansN°: 4
Arrêtez vos politique fictions. Vous risquez de tomber dans le ridicule en voyant la main de la France partout. Respectons notre souveraineté et notre pays. Finalement je doute de notre indépendance mentale. Ça devient gênant.
Yugo  En Avril, 2017 (20:34 PM) 0 FansN°: 1
quand une compagnie franchise (effage) empeche toute compagnie senegalaise d'avoir un station de gaz sur l'autoroute a peage au profit d'une compagnie francaise (total). total qui est l'ancien elf.une compagnie criminelle qui a du sang africain entre les mains. et vous voulez qu'on se taise ?
Sha-256 En Avril, 2017 (21:11 PM) 0 FansN°: 2
il est impossible d'avoir une indépendance mentale en utilisant une langue, une monnaie, et un modèle non adapté à nos réalités. je pense que notre devise devrait être : diom, foulah, fayda. car vraiment nous en avons besoin.
Reply_author En Avril, 2017 (22:12 PM) 0 FansN°: 1
wakh nga deug khollene coree du sud rek
Reply_author En Avril, 2017 (22:57 PM) 0 FansN°: 1
les pays asiatiques et certains pays africains utilisent leurs propres langues
Anonyme En Avril, 2017 (19:28 PM) 0 FansN°: 5
Quelle ânerie, avec tout le respect que j'ai pour les ânes!
Anonyme En Avril, 2017 (19:33 PM) 0 FansN°: 6
La honte,la honte et la honte,bayil doulllllllle lingay wakhe darra nékoussi  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Avril, 2017 (19:49 PM) 0 FansN°: 7
MACKY A DONNE UNE BONNE PARTIE DE NOTRE PETROLE A SES COUSINS FRANCAIS
Reply_author En Avril, 2017 (19:54 PM) 0 FansN°: 1
les anglais et les américains plutôt
Reply_author En Avril, 2017 (20:21 PM) 0 FansN°: 2
cousins ak dof vous êtes des cons vraiment
Lebaolbaol Tigui En Avril, 2017 (19:59 PM) 0 FansN°: 8
des viellards en fin de vie , leur naturalisation vaut il la peine de perdre meme trois barils de petrole..? je ne pense pas....la france ne rate aucune occasion pour abuser nos autoritès qui n'ont aucune vision aucune dignitè......la naturiliation aussi tardive est vraiment honteuse de la part de la france.....ca vaut rien de naturaliser des MOURANTS! :frustre:  :frustre:  :frustre:  CEST INDIGNE !
Anonyme En Avril, 2017 (23:04 PM) 0 FansN°: 1
puisqu'il prennent les gens pour des imbéciles imbéciles. c'est aux vieux de sponsoriser leurs enfants avant de mourir.
Anonyme En Avril, 2017 (20:03 PM) 0 FansN°: 9
Senegal is French bitchhh they fuuckk them up then after block them  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Reply_author En Avril, 2017 (20:17 PM) 0 FansN°: 1
ta gueule
Anonyme En Avril, 2017 (20:04 PM) 0 FansN°: 10
mais je pose la question quel est l'utilité d avoir la citoyenneté française???????????
Cons Et Impolis En Avril, 2017 (20:09 PM) 0 FansN°: 11
raisonnement d'une sous merde, ça sent les chiottes et relayé par des égouts toxiques:(Sources : Le quotidien, Le Soleil, APS, Seneweb, Presse marocaine



Auteur: Elisabeth Studer - leblogfinance - Webnews



Auteur: Seneweb News - Seneweb.com.

 :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme En Avril, 2017 (20:22 PM) 0 FansN°: 12
Tout Cela n'est pas gratuit . Analyse pertinent, Macky est tellement obnibule par un 2ieme mandat qu'il est pret a tout. Nous savons tous que Cela passe par la France. Ce pays avait just relache son attention maintenant que le petroleum est la, elle se sent predestinee a en etre le proprietaire legitime.
Reply_author En Avril, 2017 (20:40 PM) 0 FansN°: 1
laisse maky ,il sera la jusqu'en 2024 ,vampire cherche autre chose
Anonyme En Avril, 2017 (20:25 PM) 0 FansN°: 13
Rien a voir, une jeune senegalaise, adjoint dans une mairie

Du 93 s est battue pour que les tirailleurs soient naturalisés.
Reply_author En Avril, 2017 (20:42 PM) 0 FansN°: 1
ils le savent mieux que toi ,mais la haine est maladie contagieuse pour les idiots
Anonyme En Avril, 2017 (20:48 PM) 0 FansN°: 14
ça ne pas pire que les pacotilles contre esclaves que certains de nos rois acceptaient. l’Afrique a toujours était mal géré.
Reply_author En Avril, 2017 (20:53 PM) 0 FansN°: 1
le pétrole rend fou apparemment
Con En Avril, 2017 (20:49 PM) 0 FansN°: 15
On a le droit d'être IDIOT!

C'est TRISTE!
Anonyme En Avril, 2017 (20:59 PM) 0 FansN°: 16
APRES LA TRAITE NEGRIERE(EN UTILISANT LES BOIS D'EBENES),ON EST PASSE A LA COLONISATION(PARTAGE DU GATEAU) ET ENSUITE L'INDEPENDANCE OU LA REMISE DES COULEURES POUR MARQUER LA LIMITE DES CHAMPS DE CHAQUE LABOUREUR ENSUITE ON NOUS DISTRIBUE DES NATIONALITES COMME DES VISAS QUI MONTRENT QUE VOUS ETES NES POUR NOUS ET VOUS MOURREZ POUR NOUS ALORS VOUS RESTEZ NOTRE RICHESSES AINSI QUE VOS BIENS SERONT POUR NOS BIENS DURABLES.

Sha-256 En Avril, 2017 (21:05 PM) 0 FansN°: 17
Ce site web est très moche. Une honte pour le monde de la programmation informatique. Qui sont ces programmeurs de ce site. Fuuf.
Eclipse En Avril, 2017 (21:18 PM) 0 FansN°: 18
Une honte de continuer d'avoir des liens avec cette France, pays qui a massacré nos valeureux grands-parents à Thiaroye le 1er Décembre 1944.
Reply_author En Avril, 2017 (21:39 PM) 0 FansN°: 1
commence par écrire dans une autre langue
Eclipse En Avril, 2017 (21:56 PM) 0 FansN°: 1
je peux bel et bien le faire mon camarade. cela est un argument facile et mal construit de ta part. il ne s'agit pas d'écrire une autre langue, il s'agit de partager ma modeste vision de nos relations avec ce pays.
Anonyme En Avril, 2017 (21:26 PM) 0 FansN°: 19
les sites là me tuent......donne moi des papiers je te donne tout mon pétrole.....merci aurevoir, ne pleure pas d'accord..!! Est-ce au Sénégal les journalistes et analystes sont sérieux...c'est ça notre intelligence? Dommage :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
Anonyme En Avril, 2017 (21:37 PM) 0 FansN°: 20
Avoire la cul francaise quesk sa signifi? Kel importance a saAvoire la cul francaise quesk sa signifi? Kel importance a sa
Anonyme En Avril, 2017 (21:51 PM) 0 FansN°: 21
LA FR EST UNE NATION D HYPOCRITES ET DE BATARDS SANS REPERS !!!

ILS SERONT BIENTOT BANIS DE NOTRE PAYS !!

ON VA LES FOUTRES DEHORS CES PEDOPHILES PROXENETES ET MERCENAIRES

Anonyme En Avril, 2017 (22:03 PM) 0 FansN°: 22
 :sunugaal:  ANTI FRANCAIS :taala_sylla: 
Anonyme En Avril, 2017 (22:12 PM) 0 FansN°: 23
Au secours! Les collants amis français veulent passer par des sociétés sénégalaises pour pomper notre pétrole et gaz.que faire? ..
Congolais  En Avril, 2017 (23:03 PM) 0 FansN°: 24
Faites attention mes freres senegalais ,la France est prete a declencher une guerre civile du fait de votre petrole .J'en sais quelque chose car Totale etait responsable de la guerre de notre belle congo dans les annees 90 jus qu'en 2003 .Des milliners de morts pour une guerre qui aurait du être evitee .Donc faites attention a la France .Conseil d'un frere africain .
Reply_author En Avril, 2017 (23:08 PM) 0 FansN°: 1
merci frere congolais .on sait tres bien en quoi la france est capable .de toute facon ce petrole n'a pas ete decouvert par total .et je pense que macky sall ne va pas les laisser entrer dans la danse .ca serait une catastrophe pour le senegal .
Anonyme En Avril, 2017 (23:15 PM) 0 FansN°: 25
La France ne nous laissera Jamais tranquille ,et ce qui me fait honte c'est que quand tu parles avec d'autres africains ,ils te disent que nous les soi disant francophone ,on est trop soumi a la France .Regardez des pays comme la Zambie ,l'Angola ,l'Afrique du sud ,le nigeria ,le ghana ,les pays magrebins ,ont presque une souverainete totale .Comparer ces pays avec le Gabon avec un vol de petrole incroyable par l'entreprise TOTALE.Et quand Bongo fils a voulu introduire l'anglais ,cette racaille de merde de Francais ont failli y declencher une guerre civile comme si le Gabon n'etait pas souverain .Une honte continentale .
Anonyme En Avril, 2017 (23:26 PM) 0 FansN°: 26
28 naturalizes veut dire 28 fois le nombres d'efants et de petits enfants des tirailleurs. Tous les descendants seront francias. Donc il faut continuer le processus jusqu'a la fin.
Anonyme En Avril, 2017 (00:36 AM) 0 FansN°: 27
On dirait Diagne sur la photo ?
Anonyme En Avril, 2017 (00:56 AM) 0 FansN°: 28
SOUNIOU PA YI NIO NIAKA FAYDA .. NI POUBI SERERE.... Pffffffff... lolenn di doye nationalite FRANCAISE... FRANCE BOU YAGEU AK FRANCOU LEGUI CA FAIT DEUX...
Anonyme En Avril, 2017 (01:54 AM) 0 FansN°: 29
Fuckkklkk France  :nono:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Avril, 2017 (02:47 AM) 0 FansN°: 30
Aucune responsabilité. Avec vous c'est toujours la faute des autres...
France=merde En Avril, 2017 (03:00 AM) 0 FansN°: 31
Je detste tellement ces français merdeux qe la seule fois où je vais dans les toilettes de l'avion lorsque je rentre en Allemagne c'est lorsque l'avion survole leur pays de merde. Cela me permet de leur chier dessus, litteralement.



 :looney:  :looney:  :looney:  :looney: 
Anonyme En Avril, 2017 (04:04 AM) 0 FansN°: 32
à leur age rien que la nationalité du paradis devrait être leurs préoccupations

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com